Des opportunités dans l’ingénierie et l’électronique

Que vous soyez civils ou militaires, tentés par une carrière dans l’armée ou l’ingénierie dans l’industrie de l’armement, les occasions sont nombreuses pour les Bac +5, en particulier issus d’écoles d’ingénieurs.

La Grande Muette offre des perspectives dans des métiers très variés. L’armée de terre en compte, par exemple, plus de 400 différents. Les Bac +5 intègrent l’armée comme officiers. Ils entrent en dernière année d’une école militaire via les admissions sur titre ou s’engagent en tant qu’officiers sous contrat (OSC), pour un contrat de cinq ans renouvelable. Ce recrutement d’OSC fournit aux armées les spécialistes dont elles ont besoin. Dans la Marine, par exemple, il s’agit de pourvoir des postes aussi variés que les relations publiques, le contrôle de gestion, les relations internationales, les métiers d’ingénieur…

Pour le détail de l’activité des armées, des dossiers complets sur la défense, ainsi que les conditions requises et les possibilités de carrière de chaque armée, il faut consulter le site www.defense.gouv.fr en ajoutant à la fin de cette adresse le corps souhaité (« EMA » pour État-major des armées, « DGA », terre, marine, air, gendarmerie…).

L’ingénierie

La DGA emploie, pour la réalisation de ses missions, des officiers des trois corps de l’armement : les ingénieurs de l’armement (IA) qui exercent des fonctions de direction, de contrôle, d’inspection et de coordination dans toutes les activités relatives à l’armement ; les ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) et les officiers des corps techniques et administratifs de l’armement (OCTAA). Ces derniers exercent des fonctions techniques et administratives de direction, d’encadrement général, d’expertise, de contrôle, de coordination, dans toutes les activités liées à l’armement. Les officiers du corps technique et administratif de l’armement développent leurs activités dans les domaines administratif, financier, juridique et logistique.

L’informatique

Les possibilités sont aussi multiples en entreprise. Chez Nexter, les diplômés d’écoles d’ingénieurs travaillent en bureau d’études, en production, dans les ateliers et méthodes, en soutien logistique ou en développement des produits de soutien. Le groupe propose des opportunités dans l’ingénierie (conception et réalisation de systèmes complexes dans le domaine de l’artillerie, des blindés et munitions ; ingénierie et réalisation d’équipement mécaniques et hydrauliques, usinage à forte valeur ajoutée ; ingénierie et réalisation d’équipements électroniques en environnement sévère, etc.), mais aussi dans les domaines des achats, finance-gestion, commerce export, ressources humaines…

Au niveau ingénieur et cadre, la DCNS recherche plutôt du côté des études de l’ingénierie, de l’informatique produit et systèmes d’information, du pilotage, de la préparation et gestion de production, de la conduite de projets.

Pascale Kroll

Informations supplémentaires